Conférence
L’astronomie provençale, des grecs à nos jours

343489042_1420071892075309_7370350800683267913_n
13 Bouches du Rhône
Dates
2023-05-07 17:00 - 2023-05-08 04:30
Lieu
Observatoire de Marseille - avenue Jean-Louis Pons, 13004 Marseille.
Tarifs
En libre accès dans la limite des places disponibles.
Public
Tout public

Intervenant Michel Marcelin, Directeur de recherche émérite du CNRS au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille, membre de l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille.

L’astronomie dans notre région a débuté 300 ans avant JC, avec Pythéas et la mesure de la latitude de Marseille, mais les premières observations remarquables ont été faites en 1636 par Peiresc et Gassendi, à la Ste Victoire, avec les premières cartes de la Lune. L’Observatoire des Accoules, créé en 1702 à Marseille, a permis de nombreuses découvertes, notamment de comètes et d’astéroïdes. Les observations se sont poursuivies au plateau Longchamp en 1864, avec le télescope de Foucault de 80 cm qui a permis d’observer des objets peu lumineux tels que les nébuleuses. Les capacités d’observation se sont accrues avec la création de l’observatoire de Haute Provence en 1937, on y a installé de nombreux télescopes, dont le télescope de 1,93 m (en 1957) qui a permis la découverte de la première exoplanète en 1995. Mais il ne faut pas oublier l’astronomie spatiale, avec la création du LAS (Laboratoire d’Astronomie Spatiale) par Georges Courtès, en 1965. Ce laboratoire a grandement contribué aux débuts de l’astronomie spatiale française et a participé à de nombreuses missions spatiales embarquées sur des satellites ou des stations orbitales, en collaboration avec les soviétiques aussi bien qu’avec les américains. En 2000, le LAS a fusionné avec l’Observatoire pour donner le LAM (Laboratoire d’Astrophysique de Marseille) qui est installé au Technopôle de Château Gombert, il est impliqué dans de nombreux projets internationaux, au sol et dans l’espace.

 

 
 

Toutes les dates

  • Du 2023-05-07 17:00 au 2023-05-08 04:30